Jusqu’au 23 novembre 2019,

le Musée d’histoire de la Médecine de l’Université Paris Descartes accueille l’exposition

« The Whale’s Eyelash: A play in Five Acts »

 

Une pièce créée par Timothy Prus, illustrée par des images issues de plaques microscopiques du XIXe siècle.

Venez prendre part à cette exposition où vous pourrez revêtir la casquette de metteur en scène.

 

La baleine n’a jamais eu de cils, mais cette idée a donné son nom au titre d’une pièce de théâtre en cinq actes. Publiée pour la première fois en 2015, « The Whale’s Eyelash » est une pièce écrite à partir de lames de microscope du XIXe siècle. Elle met en scène un récit tout à la fois fluide et complexe sur la disparition de l’humanité. L’anatomie et la médecine y jouent un rôle majeur, en ces derniers jours de disgrâce. S’il ne s’agit pas de prêcher contre les médecins ni d’encourager à ne pas leur faire confiance, l’histoire suggère toutefois de rester sur ses gardes et de ne pas croire à tout et rien.

Au cœur du Musée d’Histoire de la médecine, cette pièce de théâtre a désormais pris une nouvelle forme : la voici métamorphosée en un ensemble spongieux et moelleux de photographies cubiques en trois dimensions. Le public est lui-même converti en metteur en scène, même si le récit reste ancré dans les morphologies exotiques des photographies. Les images-cubes peuvent être déplacées et positionnées au bon vouloir de chacun qui en révélera ainsi sans cesse la face cachée.

L’exposition a lieu dans le cadre du Parcours Photo de la Rive Gauche, un événement organisé par PhotoSaintGermain chaque mois de novembre. L’événement réunit une sélection de musées, centres culturels, galeries et librairies de la rive gauche autour d’un parcours photographique. En savoir plus sur PhotoSaintGermain.

 

Infos pratiques :

Musée d’Histoire de la Médecine – Université Paris Descartes

12, rue de l’École de Médecine – 75006 Paris ; 2eme étage

Horaire d’ouverture : du lundi au samedi – sauf jeudi – de 14h à 17h30

Entrée : 3,50 € – Tarif réduit : 2,50 € (sous conditions)

Gratuité pour les personnels et étudiants de l’Université de Paris (Paris Descartes, Paris Diderot et IPGP)