L’étude visant à réduire l’exposition des enfants aux rayonnements ionisants dans le cadre de la radio pédiatrie dentaire vient d’être publiée dans Scientific Reports (groupe Nature).

Ce travail s’inscrit dans le projet européen DIMITRA (Dentomaxillofacial paediatric imaging: an investigation towards low dose radiation induced risks – www.dimitra.be) dans lequel, en qualité de partenaire pour la France, le professeur Benjamin Salmon a porté le workpackage relatif à l’optimisation en imagerie 3D Cone Beam CT.

10ème publication de l’European Dimitra research group, cet article s’appuie sur les recommandations proposées l’année dernière par le consortium dans Pediatric Radiology (PMID: 29143199), lesquelles introduisent notamment le principe d’optimisation personnalisée « ALADAIP » (As Low as Diagnostically Acceptable being Indication-oriented and Patient-specific). Sur la base de fantômes pédiatriques développés spécifiquement (Dentomaxillofacial Radiology, PMID 29161909) et combinés à une modélisation Monte Carlo, l’équipe pilotée par le professeur Benjamin Salmon montre ici que la dose peut être divisée par deux tout en maintenant une qualité d’image qui satisfasse aux impératifs du radiodiagnostic chez l’enfant et l’adolescent.

> Informations :

Halve the dose while maintaining image quality in paediatric Cone Beam CT. Oenning AC, Pauwels R, Stratis A, De Faria Vasconcelos K, Tijskens E, De Grauwe A, Jacobs R, Salmon B; Dimitra research group. Sci Rep. 2019 Apr 2;9(1):5521. PMID: 30940872