Photo d’un muscle 24h après un choc septique