Journée d’étude internationale : Protection des droits de l’homme au Sahara Occidental : instruments, acteurs, collaborations

Journée d’étude internationale Paris – Sorbonne

vendredi 20 octobre 2017 (9h-18h30)

Cet atelier aura pour premier objectif de faire se rencontrer différents acteurs intéressés par ces questions : défenseurs sahraouis, français et européens des droits de l’homme, juristes, avocats, rapporteurs spéciaux de l’ONU, représentants de la société civile française et européenne engagée au Sahara Occidental, universitaires, chercheurs, étudiants.
Le second objectif consistera à réaliser un état des lieux des différents acteurs impliqués sur ces questions et de leurs contraintes et capacités à se saisir des différents instruments juridiques mis à disposition par les instances nationales, régionales et internationales. Un focus sera notamment proposé sur les quatre mécanismes spéciaux du Conseil des droits de l’homme de l’ONU (basé à Genève) et sur les opportunités d’actions qu’ils recèlent, mais aussi sur les limites qui pèsent sur leur opérationnalisation.
Enfin, un troisième volet important de cette journée sera consacré à un travail collectif autour de pistes d’action et de collaboration entre défenseurs des DH, juristes et chercheurs/étudiants en SHS et en droit. Il s’agira d’identifier, après l’expérience menée par la Clinique du Droit de l’Université de Caen en 2014 et 2015 sur le PIDESC et le PIDCP, de nouvelles pistes de recherche-action et de formation.
voir le programme complet sur le site de OUISO :

FR : http://ouiso.recherche.parisdescartes.fr/fr/2017/08/14/droits-de-lhomme-au-sahara-occidental-sorbonne-20-octobre-2017/

Inscription libre et gratuite mais obligatoire, dans la limite des places disponibles, par email à : contact.ouiso@gmail.com

Accès : Amphithéâtre Emile Durkheim, Sorbonne, Galerie Cl. Bernard, escalier I, 1er étage, 14, rue Cujas, Paris 5ème arr. (métro « Odéon » ou « Saint-Michel »)

Téléchargez le programme de cette journée d’étude Programme JE Protection des DH au Sahara Occidental, 20 octobre 2017, SORBONNE