Aude Buil, doctorante en Psychologie, récompensée par le prix de la Fondation Mustela pour sa recherche

Doctorante, en 2e année sous la supervision d’Emmanuel Devouche, membre du Laboratoire de Psychopathologie et Processus de Santé (université Paris Descartes) et psychomotricienne, Aude Buil se voit récompensée du prix de la Fondation Mustela pour sa recherche intitulée Impact du peau-à-peau sur la mise en place des premiers échanges mère-bébé et sur ses effets à moyen terme.

Psychomotricienne depuis 10 ans en service de médecine néonatale et en Centre d’Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP), Aude Buil a souhaité postuler à ce prix récompensant les recherches sur la périnatalité, thème lié à son exercice clinique et à sa recherche en doctorat.

Partant du constat qu’il existait des difficultés relationnelles ou des styles interactionnels particuliers entre mère et bébé prématuré, les rendant vulnérables d’un point de vue interactionnel, Aude Buil a pu développer une recherche sur l’amélioration des relations mère-bébé prématuré.

A cet effet, elle a cherché à optimiser la pratique des séances de peau à peau ; soin relationnel couramment utilisé dans les services de médecine néonatale et présentant de nombreux bienfaits.

L’objectif de sa recherche est de modifier cette technique afin de l’améliorer durant la période d’hospitalisation du nouveau-né jusqu’aux 3 mois âge corrigé de l’enfant. L’âge corrigé correspond à l’âge qu’aurait le bébé s’il n’était pas né prématurément ( fig. 1). Cet âge est alors pris en compte pour mesurer les acquisitions psychomotrices et est utilisé jusqu’à l’âge de 2 ans.

Aude Buil travaille principalement sur les interactions comportementales et l’attachement mère-nouveau-né prématuré mais aussi sur le bien-être de la mère (stress maternel et risque de dépression post partum) ainsi que sur le développement psychomoteur du prématuré lui-même.

Elle a ainsi créé une nouvelle méthode d’installation du bébé sur sa mère lors des séances de peau-à-peau appelée Flexion Diagonale Soutenue (FDS) qui consiste à mettre le bébé en position fléchie et en diagonale sur le sein de sa mère, le tout soutenu par une écharpe de portage en bandoulière.

Le prix de la Fondation Mustela, constituant une bourse, permet désormais à Aude Buil de mettre entre parenthèses son travail clinique de psychomotricienne pour se consacrer pleinement à ses recherches.

Figure 1

schema-age-reel-age-corrige2

 


Depuis 1982, la Fondation Mustela récompense au moyen de prix et de bourses de recherche, des travaux susceptibles d’intéresser le grand public. Ces bourses couvrent un vaste champ de recherches : psychologie, sociologie, sciences humaines cliniques, psychiatrie appliquée à la périnatalité, à la parentalité et à l’enfant. Ces bourses ont été créées dans le but d’encourager les travaux sur le développement et ses relations avec son milieu.